Projet de classement

L’inscription du Site du Bois de Cise a été engagée en janvier 1957 pour « éviter son déboisement et la construction d’immeubles ou d’édifices inesthétiques entraînant la destruction des arbres existants ».

Il a été déclaré « Site Inscrit » le 22 juin 1959 au titre de la loi du 2 mai 1930 ayant pour objet de réorganiser la protection des monuments naturels et des sites de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque

L’inscription d’un site comme le nôtre constitue un outil de préservation utile et nécessaire mais limité. L’inscription est souvent une mesure transitoire avant le classement.

Le classement va pouvoir apporter une protection légale plus stricte, en renforçant la prévention des activités pouvant nuire à l’environnement. Le classement apportera une meilleure visibilité pour attirer des financements et pour se protéger de toutes les activités susceptibles de nuire à l’intégrité écologique du site comme par exemple le tourisme de masse.

Le classement d’un site naturel est souvent soutenu par des engagements politiques et financiers plus importants. Cela peut se traduire par des investissements supplémentaires dans la gestion et la préservation du site, ainsi que par des mesures de suivi et de surveillance renforcées.

Projet de classement du Bois de Cise (Réalisé par la DREAL)

Version NL Traduit par Marijke Bogaert

Guide sur les travaux en site classé et inscrit ( DREAL des HDF)
Gérer les sites classés lieux de beauté et de mémoire, lieux de projets  (ministère de l’écologie)

Vivre dans un site classé offre plusieurs avantages, tels que la préservation du patrimoine, la valorisation du cadre de vie, le maintien de l'authenticité du lieu.
Le classement d’un site garanti totalement sa pérennité et lui en donne les moyens.
Tout site inscrit a vocation à être classé mais si aucune démarche n’est entreprise dans ce but depuis des décennies, l’autorité administrative considérera que le site n’a besoin d’aucune protection particulière et il le désinscrira.

Il n’y a pas de monument historique au Bois de Cise en conséquence seules s’appliqueront les exigences déjà applicables les réglementations du site, le cahier des charges de l' ASA et le PLU.

Non les mêmes exigences que celles actuellement en vigueur resteront applicables . A noter toutefois que le délai de traitement  des demandes préalables de travaux sera de deux mois au lieu d’un.
Les "chartes couleurs" retenues par la commune restent applicables.

Non au contraire le cahier des charges reste applicable mais l'Etat aura plus de poids que l’ASA du Bois de Cise seule pour  faire appliquer  le PLU et les préconisations du cahier des charges.

Non il n'y a aucun changement concernant la vente d'un bien lorsque le site est classé, il est important d'informer les acheteurs potentiels des obligations et des réglementations liées à la classification. A noter également que la reconnaissance officielle par le classement du site du caractère authentique et unique a pour conséquence l’augmentation de la valeur marchande de l’immobilier.

Être propriétaire au Bois de Cise impose une responsabilité de conservation et d’entretien.
Comme tout site remarquable, il appartient à la communauté et il ne saurait être géré égoïstement
Les allées, les chemins, les sentiers, les places...font partie d'un ensemble naturel cohérent dans lequel chacun a le droit de se promener et d'attendre un plaisir esthétique.

Oui, sans aucun doute alors qu’en site inscrit… rien.

Le label "Grand site de France ” est attribué par le ministre chargé des sites à un site classé de grande notoriété et de forte fréquentation.
L'attribution du label est subordonnée à la mise en œuvre d'un projet de préservation, de gestion et de mise en valeur du site, répondant aux principes du développement durable.
Le classement du Bois de Cise, compris dans le périmètre du Grand Site de France Baie de Somme Grand Littoral Picard, permettra la mise en œuvre de ce projet
.

Non, la fréquentation touristique n'est pas liée à la certification elle  augmente partout que le site soit classé ou non.

Non, seul le cap Hornu est classé.
Toutefois, la ville de Saint-Valéry-sur-Somme compte de nombreux édifices classés "Monuments Historiques".

Non, les règles actuelles relevant du code de l’urbanisme et du cahier des charges de l’ASA du BdC continueront de s’appliquer ; mais leur non-respect relèvera alors de la juridiction correctionnelle.

Non, toute nouvelle construction est déjà prohibée, à l’exception de certaines extensions des habitations existantes qui seront toujours possibles.

Non, l’exercice d’activités professionnelles est réglementé par le PLU.

Oui, c’est une des orientations majeures du projet de classement.

Tous les classements ont une visée historique.
Ils racontent une époque, un mode de vie et chez nous il s’agit bien de « la Plage du Bois de Cise » ; création de l’orée du XXème siècle.
L’accès à ce statut de protection permettra plus aisément de maintenir la vocation balnéaire du Bois, qui sans cela sera inévitablement coupé de la mer à court terme.